English
 

Le bengal

 

Dans cet onglet nous avons réunis pour vous la description du bengal en image et en écrit. Nous aborderons les sujets suivants dans leurs ordre d’apparition à l’écran :

 

Histoire de la race – Standard – Le fuzzy – Le golden glitter – Les hybrides - Le caractère – L’alimentation et la santé. Il est important de connaître les différentes particularité de cette race surtout si vous désirez avoir un bengal comme animal de compagnie, après tout quand vient le temps de faire un achat comme : une voiture, un téléviseur, un ordinateur…ont prend le temps de bien connaître se que l’ont achète et il est de même, sinon encore plus important  pour un animal de compagnie que vous aurez pendant 15 ans.

 

Histoire du Bengal

C'est une histoire étrange que celle de ma race. Elle ne contient de légende, car elle est récente. En fait, elle fût créée par vous les Humains. Je dois la vie au désir d'une femme américaine de sauver une race de chat sauvage : le chat léopard d'Asie ou Felis Bengalensis en 1963.

UN ANCÊTRE INHABITUEL

L'apparence de mon ancêtre sauvage dépend beaucoup de l'endroit où il habite. Selon le Larousse du chat, on peut rencontrer le Felis Bengalensis, du Pakistan à la Chine, à travers tous les pays du bloc indo-malais ; vers le nord-est, il remonte jusqu'en Mandchourie et en Extrême-Orient soviétique. Dans ces régions froides, les animaux sont grands, leur pelage est très dense, gris et avec des taches peu marquées. Vers le Sud et les Iles de la Sonde, la couleur de leur pelage devient plus chaude. En fait, la teinte et les taches de la fourrure varient selon la région. Ce félin sauvage est le plus commun à habiter les régions de Bornéo, Sumatra, Java, Birmanie et la Malaisie. Dans ces régions, le F. Bengalensis est roux avec des taches noires. Quant aux Philippines, elles abritent la plus petite forme. Dépendamment des régions, leur poids varie de trois à sept kilos. En fait, sa taille est identique à celle du chat domestique.

L'HABITAT

Leur habitat naturel est varié. Il habite des lieux divers de la forêt tropicale à la taïga et il fréquente parfois des zones de fourrés quand les grands arbres manquent. Sa nourriture est celle de tout chat sauvage de sa taille vivant dans le même milieu : des petites proies, des rongeurs, des oiseaux, des lézards et des poissons (c'est un excellent nageur). Leur robe permet à ces supers grimpeurs une certaine invisibilité en période de chasse.

La beauté ne laisse jamais indifférent et peut causer bien des problèmes. F. Bengalensis n'y a pas échappé. Il a subi le commerce des fourrures, le trafic des animaux exotiques vivants et la régression des habitats naturels. Quand le problème a été reconnu, la pression de l'opinion publique a entraîné une diminution importante du piégeage de mes ancêtres et de tous les félins sauvages. Une législation protège maintenant ces espèces félines en danger d'extinction. Il subsiste tout de même un grave problème pour ces animaux : les terres cultivées envahissent leur habitat et ces bêtes sont confrontées au dilemme de s'adapter ou disparaître.


LES BENGALS ARRIVENT

Les premiers croisements faits entre F. Bengalensis et un chat domestique n'avait pas pour but de créer une nouvelle race ; c'était dans le cadre d'un programme scientifique de recherche afin de tester la résistance du chat léopard d'Asie vis-à-vis le virus de la leucémie féline. Cependant en 1963, la Californienne Jean Mill commence un élevage délibéré de F. Bengalensis qu'elle croise avec un chat domestique. Son but est de protéger mon ancêtre de l'extinction en créant une race de chat domestique ayant l'aspect sauvage du F. Bengalensis et l'aimable tempérament du chat domestique. Une mise au point s'impose lorsque je vous parle d'un chat domestique, je ne parle pas seulement d'un chat sans pedigree, en fait, je dis domestique par opposition à sauvage. Donc dans ce cas bien précis, domestique peut inclure chat de race. Dans un article tiré de Catfancy en février 1991, Jean Mill écrit qu'elle a délibérément croisé le chat léopard d'Asie avec un chat domestique afin de contrer ces gens qui alimentaient les animaleries avec tout plein d'animaux exotiques qui étaient très demandés. Ce commerce illicite fût très lucratif pour quelques humains, mais bien dévastateur pour beaucoup de races animales.



Cependant comme ces animaux étaient tout de même sauvages, même s'ils avaient été chèrement payés, ils n'en finissaient pas moins soit dans un zoo ou soit évadés dans les rues urbaines. “J'espérais qu'en dotant les chats domestiques d'une fourrure de léopard, l'échange serait satisfaisant. Si ceci pouvait dissuader les dames fanatiques de la mode de porter des fourrures ressemblant à celle de nos animaux domestiques, la diminution de la demande résulterait peut-être en la protection de nos espèces sauvages”, affirme Jean Mill. L'opération envisagée par Jean Mill était possible, car il y a beaucoup d'analogies entre la taille, l'aspect, l'activité et même le patrimoine génétique entre F. Bengalensis et le chat domestique. Tout comme pour le domestique, leur mode de vie est constitué d'une inactivité prolongée, ponctuée de recherches frénétiques de nourriture. Le premier Bengal issu d'un F. Bengalensis et d'un chat sans pedigree est enregistré en 1983. Il est américain et s'appelle Millwood Finally Found.


REPRODUCTION DE DEUX RACES

Comme dans tous les cas où on parle d'hybridation, une question se pose : comment peut-on réussir à faire reproduire des spécimens de deux races différentes ensemble ? Dans le cas du premier accouplement du Felis Bengalensis avec un chat domestique, c'est-à-dire sans pedigree, la première génération, celle que l'on appelle un F1, la femelle pouvait se reproduire, mais le mâle était stérile. Alors bien sûr il faut renouveler l'expérience. On prend donc la femelle F1 qu'on croise encore avec un chat domestique. Au bout de deux ou trois générations, la situation est tout à fait normale. Ne riez pas de moi. Au début un humain sans imagination nous avait baptisés “léopardette”. C'est vrai nous ressemblons à des petits léopards, mais le nom ne faisait pas très sérieux. Il me semble que léopardette n'a pas la même envergure que Bengal pour parler d'un félin de mon allure et de ma prestance.

Présentement, en Amérique, ma race est reconnue par la AFC (Association Féline Canadienne) et par la TICA (The International Cat Association)
Auteur: Françoise Morin
Magazine: Poils et compagnie

Merci au vétérinaire Pépin d'avoir accepté que Griffondor publie ce texte figurant sur son site internet vétérinet.

_____________________________________________________________

STANDARD DU BENGAL SELON LE LOOF

 



Couleurs reconnues
Catégorie: traditionnelle, sépia, mink et colourpoint
Division: tabby (spotted, rosette, marble) et silver (spotted, rosette, marble)
Couleur: noir et bleu uniquement.

Mariage autorisé
x Bengal

Seuls les sujets de 4e génération minimum (F4) accèdent au championnat. Les chats sauvages sont interdits dans les expositions et les présentations LOOF.


Le programme d'élevage du Bengal, initié dans les années 1960 par l’éleveuse Californienne Jane Mills, a pour but d’obtenir un chat possédant les traits caractéristiques du Felis bengalensis, petit chat sauvage arboricole, tout en ayant la sociabilité et le tempérament du chat domestique. Les juges doivent toujours garder à l’esprit cet objectif et privilégier les chats qui ne ressemblent pas aux autres chats domestiques. Le Bengal est un chat athlétique, curieux, confiant et amical. Il a un mélange de force, d’agilité, d’équilibre et de grâce. Sa robe et sa petite tête de chat sauvage sont ses principaux attraits et caractéristiques. Le tempérament du Bengal ne doit être ni provocateur ni agressif. Le chat peut être apeuré, chercher à fuir ou miauler mais il ne doit jamais être menaçant.

Tête : la tête aux contours arrondis forme un triangle plus long que large. Elle est assez petite par rapport au corps mais sans exagération. L’expression de la tête du Bengal doit s’éloigner le plus possible de celle d’un chat domestique. La courbe du front rejoint doucement l’arête du nez, sans stop, et continue en une ligne pratiquement droite à très légèrement convexe jusqu’au bout du nez. Les pommettes sont hautes et prononcées. Le nez est long et large avec un cuir renflé caractéristique. Des bajoues sont autorisées chez les mâles.
 

 

La forme la plus apprécier est la straight et la moin apprécier est la concave.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Museau : plein et fort, le museau est formé par des patons très développés qui engendrent un léger "pinch". De profil, le menton fort est aligné sur le bout du nez.

 

Yeux : grands, bien espacés, les yeux sont ovales, presque ronds mais jamais globuleux. La couleur des yeux est le vert, l’or, le bleu ou l’aigue-marine, selon la couleur de la robe. La tonalité la plus profonde et la plus brillante est la plus appréciée.

 

 

 

 Voici les différente couleur de yeux du bengal



 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Oreilles : de taille moyenne à petite, les oreilles sont relativement courtes, avec une base large et l'extrémité arrondie. Elles sont placées à égale distance entre le dessus et les côtés de la tête. Vu de profil, elles sont pointées vers l’avant. Les "lynx tips" (plumets) sont indésirables.

Encolure : longue et substantielle, l’encolure est musclée et bien attachée.

Corps : de format long et substantiel, le corps a une musculature puissante, bien apparente, et une ossature robuste.

Pattes : de longueur moyenne et bien musclées, les pattes ont une ossature robuste.

Pieds : grands et ronds, les pieds des Bengals ont des doigts proéminents.

Queue : de longueur moyenne, la queue est épaisse à la base, s’affinant à peine pour finir sur une extrémité arrondie.

Robe et texture : courte chez l’adulte, la robe des chatons peut être un peu plus longue. Elle est épaisse, bien couchée sur le corps et exceptionnellement douce et soyeuse au toucher. La fourrure semble être saupoudrée d’or, effet que l’on appelle « glittered », sans que cette tonalité soit avantagée par rapport à une nuance plus froide.

Motifs : Spotted (tacheté) et rosettes. Deux types de taches sont admis, les rosettes et les spots, qui sont disposés au hasard ou alignés horizontalement. Les rosettes sont composées d’au moins deux couleurs différentes et peuvent avoir soit la forme d’une empreinte de patte, soit d’une pointe de flèche, soit d’un anneau. Elles sont préférées aux simples spots mais ne peuvent pas être exigées. Qu’il s’agisse de spots ou de rosettes, le contraste avec la couleur de fond doit être extrême, avec des formes distinctes et des bords francs. Les épaules sont recouvertes de marbrures tandis que les pattes et la queue sont tachetées ou avec des rosettes. Le ventre est impérativement tacheté. Sur la tête, le maquillage typique des chats tabby est fortement marqué. Les patons, la gorge, le fond de robe du ventre et de l’intérieur des pattes sont blanc cassé chez les browns et les bleus, spotted tabby ivoire à crème, chez les sépias mink et colorpoints .

Marble (marbré) : le motif marble est dérivé des marques du blotched tabby. Ici, les marques classiques (coquille d’huître, aile de papillon) sont allongées horizontalement au point de ressembler aux veines du marbre ou aux marques de la panthère longibande. Les bandes de couleur de base doivent être aussi larges que les marbrures, elles-mêmes plus rapprochées au centre. La préférence doit être donnée aux robes présentant au moins trois tons : la couleur de base, la couleur des marques et la couleur intense soulignant ces marques. Le contraste doit être extrême. Le ventre doit être impérativement tacheté. Sur la tête, le maquillage typique des chats tabby est fortement marqué. Les patons, la gorge, le fond de robe du ventre et de l’intérieur des pattes  sont blanc cassé chez les browns et les bleus, spotted tabby ivoire à crème, chez les sépias mink et colorpoints.

Couleurs

Brown tabby : toutes les nuances de brun sont acceptées, en sachant que plus les fonds de robe sont chauds (brun orangé), plus ils sont appréciés. Les marques peuvent être aussi bien noires que brunes. Les marques claires du maquillage de la tête ainsi que les patons, la gorge, le fond de robe du ventre et de l’intérieur des pattes sont blanches à blanc cassé. Le tour des yeux, des lèvres et du nez doit être souligné de noir. La truffe doit être rouge brique. Les coussinets et le bout de la queue doivent être noirs. Les yeux sont or ou verts.

Bleu tabby : toutes les nuances sont acceptées, en sachant que plus les fonds de robe sont chauds (beige doré), plus ils sont appréciés. Les marques peuvent être de tous les tons de bleu. Les marques claires du maquillage de la tête ainsi que les patons, la gorge, le fond de robe du ventre et de l’intérieur des pattes sont blanches à blanc cassé. Le tour des yeux, des lèvres et du nez doit être souligné de bleu. La truffe doit être bleue ou gris rosé. Les coussinets et le bout de la queue doivent être gris.

Seal sépia tabby : fond de robe ivoire ou crème avec des marques brunes clairement visibles. Il n'y a pas ou peu de différences entre les marques du corps et des points. Les marques claires du maquillage de la tête ainsi  que les patons, la gorge, le fond de robe du ventre et de l’intérieur des pattes sont ivoire ou crème. Le tour des yeux, des lèvres et du nez doit être souligné de noir ou de brun. La truffe doit être rouge brique ou brun foncé. Les coussinets et le bout de la queue doivent être noirs ou bruns. Les yeux sont or ou or-vert.

Bleu sépia tabby : fond de robe ivoire ou crème avec des marques bleues clairement visibles. Il n'y a pas ou peu de différences entre les marques du corps et des points.
Les marques claires du maquillage de la tête ainsi que les patons, la gorge, le fond de robe du ventre et de l’intérieur des pattes sont ivoire ou crème. Le tour des yeux, des lèvres et du nez doit être souligné de gris. La truffe doit être grise ou gris rosé. Les coussinets et le bout de la queue doivent être bleus. Les yeux sont or ou or-vert.

Seal mink tabby : fond de robe ivoire ou crème avec des marques brunes clairement visibles. Il n'y a pas ou peu de différences entre les marques du corps et des points. Les marques claires du maquillage de la tête ainsi que les patons, la gorge, le fond de robe du ventre et de l’intérieur des pattes sont ivoire ou crème. Le tour des yeux, des lèvres et du nez doivent être souligné de noir ou de brun. La truffe doit être rouge brique ou brun foncé. Les coussinets et le bout de la queue doivent être bruns. Les yeux sont aigue-marine.

Bleu mink tabby : fond de robe ivoire ou crème avec des marques bleues clairement visibles. Il n'y a pas ou peu de différences entre les marques du corps et des points. Les marques claires du maquillage de la tête ainsi  que les patons, la gorge, le fond de robe du ventre et de l’intérieur des pattes sont ivoire ou crème. Le tour des yeux, des lèvres et du nez doit être souligné de gris. La truffe doit être grise ou gris rosé. Les coussinets et le bout la queue doivent être bleus. Les yeux sont aigue-marine.

Seal tabby point : fond de robe ivoire ou crème avec des marques brunes clairement visibles. Il n'y a pas ou peu de différences entre les marques du corps et des points. Les marques claires du maquillage de la tête ainsi que les patons, la gorge, le fond de robe du ventre et de l’intérieur des pattes sont ivoire ou crème. Le tour des yeux, des lèvres et du nez doit être souligné de noir ou de brun. La truffe doit être rouge brique ou brun foncé. Les coussinets et le bout de la queue doivent être noirs ou bruns. Les yeux sont bleus.

Bleu tabby point : fond de robe ivoire ou crème avec des marques bleues clairement visibles. Il n'y a pas ou peu de différences entre les marques du corps et des points. Les marques claires du maquillage de la tête ainsi que les patons, la gorge, le fond de robe du ventre et de l’intérieur des pattes sont ivoire ou crème. Le tour des yeux, des lèvres et du nez doit être souligné de gris. La truffe doit être bleue ou gris rosé. Les coussinets et le bout de la queue doivent être bleus. Les yeux sont bleus.

Pénalités
Bandes verticales (mackerel).
Répartition des taches non conforme à la description de la robe. Couleur des marques points notablement plus foncée que la couleur des marques du corps chez les sépia, mink et pointed.

Refus de tout titre
Ventre non tacheté. Couleur des coussinets non conforme à la couleur de base. Manque de maquillage sur le nez. Médaillons blancs et taches blanches en général.
Fautes et défauts généraux non-acceptés en exposition.

 

 

Voici deux tableaux pour vous aidez à mieux comprendre les diffèrentes couleurs de robes ainsi que leurs motifs.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

_______________________________________________________________



LE STADE FUZZY DES CHATONS BENGALS

Entre la naissance et jusqu'à environ 4 mois, les chatons traversent une période pendant laquelle ils ont le poil hirsute, "ugly fuzzy" ou encore dit camouflage. Cette période fuzzy est unique à la race bengal et lui a été transmise de son ancêtre sauvage : le léopard nain d'Asie. Il vous faut donc juger les photos avec indulgence. L'apparence du bengal évolue souvent jusqu'à 2 ans. Le plus sûr est de juger les parents !

______________________________________________________________


LE GOLDEN GLITTER (poudre d'or) :

Il s'agit d'une particularité des Bengals, très difficile à saisir avec un appareil photo : certains poils, (le plus souvent le long des lignes sombres du dos) sont littéralement dorés, donnant au chat qui les porte des reflets d'or tout à fait fascinants. Un golden glitter en quantité importante est fortement souhaité.
 

 

 

 



LES HYBRIDES

Les premières générations de Bengals (ou Bengals hybrides), sont chrono-génétiquement répertoriées comme suit:

Prionailurus b. X chat Bengal domestique = Bengal hybride F1
Bengal hybride F1 X chat Bengal domestique = Bengal F2
Bengal F2 X chat Bengal domestique = Bengal F3
Bengal F3 X chat Bengal domestique = Bengal F4
Bengal F4 X chat Bengal domestique = Bengal domestique (SBT)

Les premières générations ne peuvent bénéficier de l'appellation "chats domestiques". Ce sont des félins dits "hybrides". On les appelle F1, F2, F3 etc.. Seul les portées issues au minimum de la 4ième génération, peuvent bénéficier de l'appellation "chat Bengal" et peuvent être inscrits aux expositions.

__________________________________________________________________________



CARACTÈRE

Le caractère des chats Bengal

Ce sont des chats tout à fait domestiqués, qui ne gardent de leurs ancêtres qu'un goût pour la chasse (les insectes dans la maison, par exemple) et pour l'eau (jouer dans la baignoire ou pêcher dans le lavabo), ainsi qu'une certaine vivacité. Ils sont intelligents, joueurs, et curieux. Ils sont très attachants, à la fois indépendants mais aussi très attachés à leurs maîtres. Ils adorent la compagnie des autres animaux de la maison. Les Bengals aiment beaucoup se percher sur les hauteurs.

Les Bengals sont des chats vivants, intelligents et sociables. De vrais chats, quoi ! C'est un chat attachant, qui devient vite une personnalité bien présente dans la famille.

Les mâles ont un caractère plus égal que les femelles. Les femelles sont souvent dominantes.

Les Bengals aiment jouer, découvrir, mais aussi dormir tranquillement près de leurs maîtres. Ils n'aiment guère la solitude. Si vous n'êtes pas présents toute la journée à la maison, pensez à un autre copain chat.

Comment va-t-il s'entendre avec les autres animaux de la maison ?

En théorie, aucun problème. Le Bengal aime les autres humains ou animaux. Il peut cependant être un peu dominant donc il peut parfois s'inquiéter de la tranquillité des autres animaux. Un jeune Bengal sera souvent bien accepté par les autres chats ou chiens qui sont plus âgés. Aussi un Bengal peut troubler la vie d'un vieux chat qui n'est plus très actif et qui a vécu seul toute sa vie.

En règle générale, il ne faut pas oublier de prendre du temps pour acclimater les nouveaux colocataires. Le nouveau venu doit être bien adapté à sa nouvelle demeure (ou pièce désignée) avant d'être copain-copine avec les habitants de la maison.

On dit que le Bengal peut-être agressif à cause de sa descendance sauvage de lignée récente ?

Les gènes de son ancêtre sauvage sont en général très loin dans la génétique des Bengals, sauf si on vous a précisé le contraire.

Le Bengal est un chat qui a du caractère. Si son énergie n'est pas dépensée (s'il reste tout seul toute la journée par exemple) ou s'il est trop sollicité (par exemple par 2 ou 3 enfants, lors de son arrivée dans sa nouvelle famille) il peut être ponctuellement agité et très rarement agressif. Mais les jeunes Bengals restent des chats vifs, mais surtout affectueux. S'ils ont été élevés dans une famille, et non dans une chatterie en cage, il n'y a pas de raison qu'ils aient des problèmes de comportements négatifs. Et souvenez-vous : tous ces problèmes ont souvent une solution dans le comportement des maîtres. N'hésitez pas à appeler votre éleveur.

_____________________________________________________________________________


SOIN DU BENGAL

Demande-t-il des soins particuliers?

Pas plus qu'un chat dit "de gouttière". Son poil est court et demande peu d'entretien. Un coup de brosse de temps en temps en période de changement de poils (printemps et automne). Il faut juste veiller à ne pas changer trop vite son régime alimentaire sous peine de petite diarrhée. Et les soins nécessaires à tous les chats : rappel de vaccin une fois par an, vermifuge régulier tout dépendant s'il sort à l'extérieur ou pas. Traitement habituel pour les puces.

Peut-on laisser sortir son chat Bengal dehors oui ou non ?

Il est faux de dire qu'un chat élevé toute sa vie à l'intérieur est malheureux. Il ne connaît que cet environnement. Les chats sont des animaux très casaniers, ils n'aiment pas le changement, ils ont besoin que leurs repères quotidiens restent fixes. Si son intérieur contient tout ce dont il a besoin, il y sera très heureux.

Les Bengals qui sortent dehors sont exposés à des risques :
- attraper des maladies
- être convoités par d'autres personnes du fait de leur beauté et leur rareté
- étant très chasseur et de nature curieuse ils auront tendance à errer loin de la maison et  ils risquent ainsi de se perdre.


S'ils vivent à l'intérieur, ils sont plus sensibles même s'ils sont physiquement solides. Il faut  donc savoir évaluer leurs besoins et y répondre. Entre autre leur procurer:
- de quoi jouer et/ou jouer avec lui
- de quoi faire ses griffes sinon ce sont vos meubles et murs qui peuvent en souffrir
- de l'espace pour courir car c'est un chat dynamique
- un environnement où il ne sera pas seul, soit que vous êtes à la maison ou qu'il a un  petit  copain chat ou chien avec lui dans la maison

Merci à Véronique Sauvaget de kitty Bengal d'avoir si bien résumé le tempérament du Bengal et d'avoir accepté que l'on publie son texte sur notre site


Alimentation

L'alimentation pour les chats bengals est très importante, car il sont souvent atteint de diarrhée. Cette race est très sensible à différente nourriture et malheureusement sur le marché il n y a pas encore de nourriture fait expressément pour eux.

 

Nous avons tenter par le passé différente sorte de nourriture dont des marque vétérinaire et très connue, mais le tout ses avérer sans succès. Dernièrement suite à des conversation avec des éleveur au U.S.A et en Italie avec qui nous entretenons de bonne relation, nous avons appris que le bengal souffre d’intolérance au gluten et particulièrement au maïs. Suite à ses information nous avons approfondie nos rechercher et avons décider de tenter une nouvelle sorte de nourriture Holistique

 sans grain et maïs. Cette ultime tentative à porté fruits à notre plus grand bonheur, au bout de 2 semaines tous nos reproducteurs sans exception ont eus des selles normale, moins fréquente et mange de plus petite quantité.

 

Leurs alimentation se compose maintenant de nourriture sèche soit la marque Acana fabriquer en Alberta et la sorte est Grasslands qui est composé d'agneau, poulet, poisson, le tout est sans grain et farine animal. Nous donnons également 1 fois par jour du manger en canne soit la marque Evo, les sorte donné son au canard ainsi que poulet et dinde. Cette nourriture en canne contient 95% de vrai viande, ces pourquoi nous l`avons choisie.

 

Certain éleveurs choisisse de nourrire leur chat uniquement de viande crue, ce que nous trouvons très adéquats, mais nous avons choisi de donner de la nourriture sèche et humide pour des raison pratique et sanitaire, car ce n est pas tout nos client qui aurait envie de préparer de la viande crue à leur mini léopard à tous les jours, ses pourquoi nous habituons les chatons à une alimentation plus commune et sécuritaire pour nos client. Par contre si vous avez le temps de préparer des repas maison à base de viande crue, nous vous le recommandons par contre renseigner vous bien sur la manipulation des viandes et les recettes approprier à donner.

 

Nous vous recommandons de ne pas donner de reste de table à votre chat car certain aliment peuvent être toxique pour eux et dû à leurs sensibilité intestinal certaine nourriture non toxique peuvent provoquer des diarrhée.

 

Voici quelque aliment très toxique pour votre compagnon

 

La caféine, le chocolat, les noix de macadam, l’avocat, les raisins, les oignons et l’ail.

 

        Pour plus de renseignement concernent l’alimentation de nos bengals vous pouvez consulter les liens ci-dessous :

 

Nourriture sèche Acana :  http://www.championpetfoods.com/acana/fr/

 

Nourriture Humide Evo :  http://www.evopet.com/search/

 

Renseignement sur l`alimentation à base de viande crue :  http://www.b-a-r-f.com/

 

 

 

Santé
Vous vous êtes peut être déjà demandé pourquoi les élevages consciencieux font faire des test contre le; Giardia, T-fœtus, HCM, Coccidiose, Fiv… Dans ce volet nous vous expliquerons pourquoi ces tests sont ci important et que son ces différentes maladies, infections et parasites. Vous allez également découvrir  pourquoi nous offrons des chatons en santé et nos protocole rudimentaire pour la santé de nos félins. Dans leurs ordre d'apparition voici les sujets abordés: T-Foetus, Vif/Fiv, Giardia, Première visite chez le vétérinaire, Coccidiose, Pif, Leucose, HCM, Vers intestinaux, dégriffage et  liens intéressant.
 
Tritrichomonas foetus (t-fœtus)
T. fœtus est un protozoaire de l’ordre Trichomonadidae. Ils peuvent être dépistés par microscope, comme les Giardia, uniquement dans les fèces fraîches. Les premiers rapports d’un dépistage de T. fœtus dans les fèces de chats, qui souffrent des diarrhées chroniques, sont faits en 1996. Ce sont surtout des jeunes chats, âgés de moins d’un an, qui sont atteints. On dépiste cette infection en particulier lorsque de nombreux chats cohabitent et chez les chats de races, comme par ex. Le Bengal, le Siamois, ainsi que le Maine Coon et l’Abyssin.
Mode de transmission
 Il est transmis directement par voie fécale et oral d’un chat à l’autre.
Symptôme
Les animaux souffrent d’une diarrhée typique du colon grêle avec une fréquence de défécation augmentée avec des petites portions, des additions de mucus et de sang peuvent être présentes. L’état de santé est normalement non troublé, la fièvre est plutôt une exception. Si la diarrhée persiste pendant longtemps, la muqueuse anale peut s’irriter et devient douloureuse. Une perte de poids n’est normalement pas observée. 
Méthode de diagnostic
Analyse de selle fraîche
Traitement
Sans traitement spécifique, les diarrhées chroniques et intermittentes, qui persistent pendant 6 - 9 mois, sont provoquées. Chez quelques animaux on a observé les diarrhées, qui persistent plusieurs années. Sans thérapie, une guérison peut également avoir lieu, donc l’excrétion des protozoaires était diminué mais prolongée pour jusqu’à 5 ans. Le médicament de choix est similaire comme on l’utilise chez l’éradication de la Trichomoniasis des pigeons, ce médicament est le Ronidazole, avec une application orale une fois par jour on obtient vite une amélioration de la consistance des fèces. On a appliqué la Ronidazole pendant 14 jours et on a contrôlé le succès du traitement par un examen de PCR. Tous les chats traités restent négatifs pendant une demi-année.
Chez Griffondor
Tous nos nouveaux reproducteurs sont soumis au test avant d’entré en contact avec nos autres bengals. Nous utilisons le test InPouch Feline importé des États-Unis. Un prélèvement est fait dans l`anus pour en extraire un petit échantillons de selle fraîche. Les selles sont introduite dans le InPouch et placé dans un incubateur à une température constante, une période de 12 jour dans l’incubateur est nécessaire pour  réalisé une bonne lecture du test. Il n’existe qu’un seul Parasitologue au Québec habilité dans la lecture du test, car cette infection est encore très méconnue chez nous, et c’est d’ailleur ce spécialiste qui effectue le test de nos Bengals. Nous sommes les premier et encore à ce jour les seuls au Québec à utilisé le test InPouch Feline, reconnu pour son exactitude, en collaboration avec la Faculté de Médecine Vétérinaire du Québec (CHUV).
La seul autre méthode d’analyse disponible n’est disponible qu’en Ontario. Le transport des fèces ainsi que leurs analysent en font une méthode très onéreuse et du fait même presque jamais adopté par des élevages content plusieurs chats.
L’Utilisation du Ronidazole pour combattre le parasite comporte plusieurs risquent neurologique pour le chat, et c’est précisément pour cette raison qu’il n’est disponible au Québec que par dérogation Vétérinaire suite à une analyse par une méthode approuvé.
NE JAMAIS ADMINISTREZ CE MÉDICAMENT SANS UNE ABSOLUE NÉCÉSSITÉ!
Pour ces raison nous vous conseillons de faire très attention aux éleveurs qui se disent négatif au T-Fœtus.
 

 

Le virus d'immunodéficience féline (VIF ou dit FIV)

Le VIF affaiblit considérablement le système immunitaire du chat. L’animal contracte donc des infections qu'il pourrait normalement combattre, et il devient malade. Les signes cliniques d'une infection au VIF sont très variés car l’animal peut contracter une multitude d'infections secondaires.
Mode de transmission
Le virus se propage d'un chat à l'autre par l'entremise de morsures ou de relation sexuelle. Les chats ne peuvent transmettre le VIF aux humains tout comme ils ne peuvent contracter le sida.
Symptôme
Les chats atteints d’une maladie associée au VIF peuvent avoir un pelage terne, une fièvre chronique, une perte d'appétit, des infections gingivales ou buccales, une diarrhée persistante, une perte de poids progressive et de nombreux autres symptômes. Il faut plusieurs années avant que des signes cliniques se manifestent et ils peuvent perdurer pendant des années, entrecoupés de périodes de bien-être.
Méthode de diagnostic
Par un test sanguin.
Traitement
Si votre chat est atteint du sida félin, il n'existe aucun traitement efficace. L'utilisation d'antibiotiques peut éliminer les infections secondaires à mesure qu'elles apparaissent, mais rien ne peut enrayer l'infection causée par le VIF. Un chat porteur du VIF devrait être gardé à l'écart des autres chats afin de prévenir la propagation du virus. Un vaccin a récemment été mis au point contre le virus d’immunodéficience féline; il n’est pas encore sur le marché. Vous pouvez toutefois protéger votre chat en le tenant à l’écart des sources possibles d’infection. Par ailleurs, si vous envisagez d’adopter un chat errant, il serait préférable de faire un test de dépistage avant de l’admettre dans votre maison.
Chez Griffondor
Une prise sanguine est obligatoire pour tout nos nouveaux reproducteurs dès la première semaine de leurs arrivé dans notre famille. Aucun autres chats provenant de l’extérieur n’est autorisé à entré en contact avec nos reproducteurs sans un certificat vétérinaire d’analyse négative FIV/FELV datant de moins de 24 heures.
 
 
Giardiose (Giardia)

Ce parasite protozoaire unicellulaire des intestins s’appelait anciennement Giardia lamblia, mais porte aujourd’hui le nom de Giardia intestinalis ou duodenalis. La giardiase n’est pas considérée comme un parasite ayant une incidence grave, mais, évidemment, la diarrhée malodorante et les gaz créent une situation désagréable pour l’animal de compagnie ainsi que pour la famille! De plus, lorsque nous avons affaire à des maladies et des parasites communs aux humains et aux animaux de compagnie, il faut offrir un traitement efficace.
Symptôme
On peut observer des ballonnements, des diarrhées, des gaz et des selles putrides de composition molle, glaireuse ou aqueuse, parfois accompagnées de gaz et de sang, ou les chats affectés peuvent ne pas manifester de symptômes. Ce sont les chatons qui ont tendance à développer les symptômes les plus prononcés.
Mode de transmission
Les cours d’eau représentaient traditionnellement la source de cette infection qui est encore parfois appelée lambliase. Aujourd’hui, plusieurs sources d’eau sont contaminées de sorte que même les chats urbains peuvent être infectés. La transmission peut également se faire par les excréments de chats atteint.
Méthode d Analyse
Par analyse de selle
Traitement
Le vaccin ne prévient généralement pas l’infection, mais procure un effet protecteur contre la maladie grave et réduit l’élimination des spores, ce qui est important pour le contrôle dans l’environnement. Les médicaments peuvent fréquemment guérir le chat, mais l’élimination de l’exposition aux sources de contamination représente le seul moyen de s’assurer que le chat s’est complètement débarrassé du parasite. Le médicament le plus efficace et le plus souvent administrer est le métronidazole.
Chez Griffondor
Nous effectuons des analyses de selle 4 fois par an pour s’assuré de la bonne santé de nos reproducteurs et chatons.
 
La première visite chez le vétérinaire

La première visite du chaton à la clinique vétérinaire doit avoir lieu pendant les 7 premiers jours suivant l’adoption.
L’examen du chaton dès son adoption est important pour les raisons suivantes :

 Le vétérinaire fait un examen physique complet de l’animal pour évaluer son état de santé; il peut déceler les défauts héréditaires, comme une hernie, des troubles cardiaques ou d’autres problèmes systémiques ou de santé qui pourraient justifier le retour du chaton au commerçant qui vous l’a vendu, s’il vous a donné une garantie. Certaines garanties stipulent un délai à l’intérieur duquel l’examen doit avoir lieu, faute de quoi la garantie est nulle, du moins en ce qui concerne le remplacement du chaton. La garantie peut ne durer que quelques jours, ou plusieurs années dans le cas de problèmes de santé particuliers; il est donc conseillé de bien lire le document au moment de l’achat.

 Le vétérinaire vous demandera un échantillon frais de selles, afin de dépister les parasites intestinaux. Les vers et parasites unicellulaires sont très répandus chez les chatons et, puisque certains d’entre eux peuvent être transmis aux humains (comme le ver rond), il importe que le chat soit vermifugé sans tarder. L’administration préventive d’un vermifuge est généralement recommandée, car il arrive que certains parasites passent inaperçus à l’examen.

 Le vétérinaire déterminera quels vaccins le chaton doit recevoir et il les lui administrera. Avec le colostrum (premier lait maternel), le chaton reçoit des anticorps qui le protègent. Après le sevrage, les anticorps disparaissent de son système, ce qui le rend vulnérable aux infections par des agents comme le calicivirus et le parvovirus félin. Votre vétérinaire adaptera le protocole de vaccination du chat à ses habitudes de vie et à ses antécédents.

 Le premier examen de santé du chaton comporte pour vous un autre objectif : faire connaissance avec le vétérinaire et son équipe. Si une urgence survient par la suite, vous saurez où aller, et vous aurez déjà établi un rapport avec les personnes qui joueront un rôle primordial dans cette situation. Le personnel de la clinique vous fournira aussi de l’information importante sur le comportement normal du chaton, les soins à lui donner, comme l’hygiène dentaire, l’alimentation, le toilettage, les soins des griffes, y compris la taille, ainsi que des renseignements sur les micro puces, les jouets adéquats et la stérilisation. On pourra aussi vous expliquer le programme de soins préventifs correspondant à l’âge du chaton. Normalement, ce programme inclut des examens réguliers jusqu’à ce que le chaton atteigne l’âge adulte, afin de suivre sa croissance et son état de santé, et de lui administrer les vaccins, les vermifuges et les produits contre les parasites externes (par ex., acariens, poux et puces) dont il a besoin.

Chez Griffondor

Nous offrons une garantie de santé viral de 7 jours, nous recommandons à toute nouvelle famille une consultation vétérinaire à l’intérieur des 7 jours. Une garantie congénitale d’un an est également offerte. Si par malheur le chatons est atteint d’un vice congénital, nous remplaçons le dit chaton. Tout les chatons qui quittent Griffondor sont vacciné 2 fois, le troisième vaccin à l’âge de 4 mois est la responsabilité de sa nouvelle famille.

 

Coccidiose

La dénomination « coccidie » est un terme très général qui correspond au phylum des Apicomplexa. La caractéristique commune aux membres de ce groupe est la présence d’un complexe apical permettant la pénétration cellulaire. Ce sont évidemment tous des parasites intracellulaires. Chez le chat, le phylum regroupe les genres suivants : Isospora, Toxoplasma, Hammondia, Besnoitia, Sarcocystis, Cryptosporidium, Babesia et Cytauxzoon (Theileria syn. Seuls les genres Isospora et Cryptosporidium sont associés à de la diarrhée.  Les espèces importantes chez le chat comprennent Isospora felis et Isospora rivolta.

 

Symptôme

 

Les chatons âgés de quatre semaines peuvent démontrer de la diarrhée, de l’amaigrissement et peuvent même en mourir. Par contre, Lorsqu’ils sont plus âgés, les signes cliniques semblent moins prononcés; les matières fécales sont plus molles que normalement et elles sont recouvertes de mucus. Les signes cliniques normalement associés à la coccidiose incluent une diarrhée, de la douleur abdominale, une déshydratation, de l’anémie, une perte de poids et des vomissements.

 

Mode de transmission

 

La majorité des chats et des chiens s’infectent de ce parasite dans les premiers mois de leur vie. Dans les faits, plusieurs spécialistes ont observé cette infection même dans des colonies gardées dans des conditions exceptionnelles de façon à préserver les animaux du plus grand nombre d’infection possible. Nos connaissances sont souvent basées sur des infections expérimentales, qui peuvent ne pas refléter la réalité du praticien. Cependant, dans la majorité des rapports, il n’a pas été possible d’induire une Coccidiose chez ces animaux, hormis les très jeunes animaux. De plus, la majorité des cas rapportés dans la littérature l’ont été chez des animaux affectés de maladies concomitantes. Les animaux les plus à risque de développer une coccidiose clinique sont ceux qui ne sont pas encore sevrés (4 à 6 semaines) ou qui viennent de l’être et les animaux dont le système immunitaire est affaibli en particulier par le stress (et celui de l’adoption surtout).Plusieurs études de prévalence ont été effectuées avec les résultats suivants : entre 2,6 et 38 % des chiens étaient porteurs de coccidies ainsi que 2,9 à 36 % des chats.

 

 

Méthode d'analyse

 

Le diagnostic de coccidiose est difficile à poser et n’est jamais certain. La présence de signes cliniques est importante mais la diarrhée n’est pas spécifique à cet agent. La présence de coccidies dans les matières fécales doit être interprétée avec soin; elle peut résulter de pseudo-parasitisme (des coccidies sont très souvent présentes dans les matières fécales ou dans le tube digestif d’un grand nombre d’animaux proies).

 

Traitement

 

Un essai thérapeutique est peu utile au diagnostic puisqu’il n’existe pas vraiment de médicaments suffisamment efficace pour avoir un effet important sur la production d’oocystes. Enfin, la majorité des cas récupèrent après une semaine, quelque soit le traitement choisi et même parfois sans traitement.

 

Chez Griffondor

 

Nous effectuons des analyses de selle 4 fois par an pour s’assurer de la bonne santé de nos reproducteurs et chatons.

 

 

Le virus de la péritonite infectieuse féline (PIF)


La péritonite infectieuse féline (PIF) est une maladie virale grave qui n’atteint que les chats, surtout ceux qui sont jeunes ou très vieux. Le virus peut rendre le chat malade deux semaines après qu’il l’aurait contracté, mais il peut aussi demeurer latent pendant des mois, voire des années, avant de se manifester.

Mode de transmission

Le chat atteint de la PIF est contagieux pour les autres chats pendant les deux à quatre semaines qui suivent sa propre infection. C’est pendant cette période qu’il propage le virus en plus grande quantité. Après ce stade, le virus devient inactif et le chat ne présente aucun symptôme de la maladie. Cette inactivité peut durer quelques mois, voire des années. Si, pendant cette période, le chat est soumis à une forme quelconque de stress, il peut réactiver le virus et les chats qui viendront en contact avec lui risquent d’être infectés. Toutefois, l’animal finit par devenir malade. Ce dernier stade de la maladie ne dure que quelques semaines et son issue est habituellement fatale. Très peu de chats se rétablissent.

 

 

Symptôme

 

Puisque divers organes peuvent être touchés, les symptômes de la PIF sont nombreux et parfois trompeurs. Les symptômes non spécifiques incluent la fièvre, la perte graduelle d’appétit et une perte de poids qui dure quelques semaines. Souvent, les symptômes indiquent quelle partie du corps est touchée. Ainsi, si les yeux sont atteints, l’animal peut devenir aveugle, et si c’est le cerveau qui est en cause, l’animal aura des convulsions.

Il existe deux formes de PIF : la forme humide et la forme sèche. La forme humide se manifeste par une accumulation de liquide dans la cavité thoracique, rendant la respiration difficile, ou dans la cavité abdominale, ce qui distend l’abdomen de l’animal. La forme sèche atteint les mêmes parties du corps que la forme humide mais il n’y a pas d’épanchement de liquide. La forme sèche peut évoluer vers la forme humide si le patient vit assez longtemps.

Méthode de diagnostic

Le diagnostic de la PIF peut être difficile et frustrant, car aucun test de dépistage spécifique n’est entièrement fiable. Souvent, le diagnostic nécessite une série d’épreuves sanguines, d’analyses des liquides, de radiographies et de biopsies.

 

Traitement

 

Il n’existe aucun traitement efficace et le vétérinaire recommande habituellement l’euthanasie. Il existe un vaccin contre la PIF, mais la plupart des vétérinaires ne le recommandent pas comme vaccin de routine. La vaccination est toutefois recommandée pour les chats qui vont à l’extérieur et qui sont en contact avec d’autres chats qui se promènent librement, ainsi que pour les chats qui vivent dans une maison où il y a déjà eu un chat atteint.

 

Chez Griffondor

 

Malheureusement aucun test n’est effectuer car ses derniers ne sont pas efficace. Par contre nous sommes toujours à l’affût de nouvelle technique novatrice et espérons de la médecine vétérinaire, un test plus fiable pour lutter contre cette maladie rare et fatale.

  

Leucose féline( FeLV)

 

L'agent de cette maladie, le virus FeLV, affaiblit les défenses de l'organisme contre les autres microbes. Ce virus a une action proche de celle du SIDA chez l'homme, mais il n'est pas transmissible à l'homme ni aux autres animaux.

 

Mode de transmission

 

Elle se transmet de chat à chat par un simple contact. Le virus de la leucose se transmet par toutes les voies : sang, larmes, salive, urines.

 

Symptômes

 

Après la contamination du chat, il existe une période silencieuse pendant laquelle les virus se multiplient dans l'organisme. Cette phase peut durer plusieurs mois, voire plusieurs années. Pendant cette phase, l'animal ne présente aucun symptôme de la maladie mais est contagieux.Quand la maladie se déclare, on observe une immunodéficience rendant l'animal très sensible à toutes les infections. Le FeLV peut également être responsable de cancers, particulièrement de lymphomes (cancer des ganglions), de leucémies (cancers de la moelle osseuse et du sang) et de cancers du rein. Cette maladie touche souvent les chats adultes, âgés de plus de trois ans, voire plus de cinq ans.

 

Méthode de diagnostic

 

Par une prise de sang

 

Traitement

 

Il n'existe pas de traitement anti-viral comme chez l'homme. Le seul traitement envisageable concerne les maladies opportunistes afin d'assurer un confort de vie à son animal. La leucose est une maladie grave, il est fortement conseillé de vacciner votre chat et de pratiquer un test de dépistage avant la vaccination.

 

Chez Griffondor

 

Une prise sanguine est obligatoire pour tout nos nouveaux reproducteurs dès la première semaine de leurs arrivé dans notre famille. Aucun autres chats provenant de l’extérieur n’est autorisé à entré en contact avec nos reproducteurs sans un certificat vétérinaire d’analyse négative FIV/FELV datant de moins de 24 heures.

 

 

Le HCM (CMH)

 

La myocardiopathie hypertrophique féline est une maladie héréditaire qui affecte les chats, les chiens, les porcs, et les humains. Le mode de transmission d'une génération à l'autre n'est pas encore clairement défini. Depuis les années 1970, on admet que la CMH est une cause fréquente d'arrêt cardiaque, de thrombose et de mort soudaine chez les chats. Une étude majeure a été effectuée sur les Maine Coons aux USA, permettant de penser que cette maladie serait transmise par un seul gène dominant. La CMH peut être définie en tant que maladie du cœur causée par un épaississement anormal de ses parois musculaires. L'épaississement des parois musculaires apparaît sur le ventricule gauche, et/ou sur le septum interventriculaire, surtout chez les chats. Les muscles papillaires sont des petites expansions de la paroi du coeur qui servent d'attaches à des petits cordages empêchant le reflux du sang du ventricule gauche vers l'auricule gauche pendant la contraction du cœur. Ils peuvent aussi s'épaissir anormalement lors de CMH. Quand le muscle cardiaque s'épaissit, le maître du ventricule gauche diminue et la quantité de sang pompée par chaque battement de cœur diminue. La pression dans le ventricule augmente également. Les valves entre le ventricule gauche et l'atrium gauche s'affaiblissent, et laissent refluer le sang vers le cœur à chaque battement de cœur.

 

Mode de transmission

 

Cette maladie serait de nature congénitale, mais cela reste à prouvé.

 

Symptôme

 

Les chats atteints de CMH s'essoufflent facilement, car le sang ne s'oxygène pas assez. Ils peuvent aussi avoir du liquide dans les poumons provoquant des toux, ou des fluides dans d'autres parties du corps à l'origine d'oedèmes. Malheureusement, le premier signe de CMH est souvent la mort subite du chat causée par un arrêt brutal du cœur, ou une perturbation majeure du rythme cardiaque.

 

Méthode de diagnostic

 

Les chats affectés ne montrent souvent aucun signe de cette maladie avant l'âge de 6 mois, et le diagnostic de CMH peut prendre plusieurs années avant d'être établi. Par conséquent, et contrairement à la dysplasie des hanches, l'examen du cœur par un spécialiste en échocardiographie doit être pratiqué régulièrement, et plusieurs fois au cours de la vie du chat.

 

Traitement

 

Seul une opération peut régler le problème quand elle est possible.

 

Chez Griffondor

 

L’écographie du cœur ne peut être pratiqué avant l’âge d’un an, avant cet âge le cœur n’est pas encore à sa pleine maturité. Ce test est effectué à la Faculté de Médecine Vétérinaire du Québec par un expert en cardiologie.

 

Les vers intestinaux

 

La plupart des propriétaires d’animaux de compagnie savent que les vers peuvent faire beaucoup de tort aux animaux, voire les tuer. Les chatons sont particulièrement vulnérables, mais les animaux adultes ne sont pas à l’abri. Étant donné que la plupart des animaux de compagnie subissent un traitement antiparasitaire au début de leur vie, les propriétaires tiennent pour acquis que leurs animaux ne sont plus en danger. Malheureusement, rien n’est moins vrai.

Le traitement des vers intestinaux est relativement simple. Les médicaments disponibles sont extrêmement sécuritaires et efficaces : un seul traitement permet souvent de tuer plusieurs types de vers. La mesure de prévention la plus efficace est de faire une analyse des selles de votre animal une fois par année. Si votre animal court des risques élevés, par exemple s’il passe beaucoup de temps dehors, discutez avec votre vétérinaire de la possibilité de lui administrer un vermifuge à intervalles réguliers.

 

Chez Griffondor

 

Nous accordons une très grande importance au vermifuge, avec notre vétérinaire et en collaboration avec 2 autres centres vétérinaire nous avons établi un protocole essentielle au bon maintien de la santé intestinal de nos chat et chatons. Nos femelles sont vermifugées 2 semaine avant l’accouplement, 2 semaine avant la mise bas et 1 mois après l’accouchement, les chatons sont vermifugés à 4, 6, 8, 10 et 12 semaine en alternance entre le strongid et le panacur. Tous nos reproducteurs sont vermifugés 4 fois par an et des analyse de selle sont fait régulièrement. Cette pratique à pour but d’offrir des chatons en excellente santé. Nous recommandons de poursuivre les vermifuges 1 fois par mois jusqu’à 6 mois si vous avez d’autres animaux à la maison.

 

Le dégriffage

        

 

         

 LE DÉGRIFFAGE EST UNE OPÉRATION MUTILANTE

 

      Le dégriffage n'est pas simplement le fait d'enlever la griffe des doigts de la patte du chat. Il s'agit de l'amputation entière de la dernière articulation du doigt (3e phalange) où la griffe prend racine. Pour comparer avec l'humain, c'est comme si pour vous enlever un ongle, le chirurgien vous coupait complètement l'os terminal de votre doigt soit la dernière articulation sur laquelle votre ongle est attaché.  

 

 

 LES COMPLICATIONS POST-OPÉRATOIRES

 

Selon une étude américaine, 12 % des chats qui subissent le dégriffage ont  des complications sérieuses. Parmi celles-ci, notons :

 

   Les complications inhérentes à l'anesthésie générale

   Les hémorragies

                      Les infections

  Les boiteries dues à des nerfs endommagés

 

Dans les pires cas    

 

Repousses anormales et partielles des griffes souvent invisibles.

 

Nécrose des phalanges (mort des tissus par manque de    circulation sanguine)   

 

 

LES AFFECTIONS PHYSIQUES

 

Difficulté de réadaptation. Le chat n'arrive pas à prendre appui sur ses MOIGNONS. Il doit réapprendre à marcher.Les problèmes neurologiques tels que :

 

Les douleurs fantômes persistantes avec sensation de picotement aux extrémités des membres amputés.  En fait, il s'agit d'une inflammation des terminaisons nerveuses qui ont été sectionnées. 

 

Les névralgies chroniques surtout si avec l'âge, le chat devient obèse.

 

Les tendinites causées par trop de tension aux tendons reliant le bras à deux phalanges seulement au lieu de trois. 

 

 Affaiblissement progressif des pattes avant, de l'épaule et des muscles du dos avec altération de l'équilibre (surtout chez les vieux chats obèses)

   

LES ALTERNATIVES AU DÉGRIFFAGE  OU COMMENT GÉRER LES GRIFFADES 

 

Si votre chat n'a pas d'impulsions destructrices et qu'il n'a pas de problème

de comportement (excès de griffades compulsives dénotant de l'anxiété),il

n'y a aucune raison pour que vous le fassiez dégriffer.

 

 

DES GRIFFOIRS À CHATS POUR TOUS LES GOÛTS

 

Sur le marché, il existe une panoplie d'arbres à chat et de griffoirs (corde enroulée sur un poteau, en carton, des bûches, substrat en coco, planche recouverte de tapis, etc.).Cependant, vous devez lui enseigner comment s'en servir. Le chat est intelligent, il apprend rapidement si vous usez de stratégies pour stimuler son intérêt pour le griffoir.Un truc facile et efficace est d'imprégner le griffoir d'herbe à chat (cat nip). Ensuite, au début, le placer près des endroits où il a pris la mauvaise habitude de faire ses griffes. Lorsqu'il commence à griffer là où il ne faut pas, prenez ses pattes avant et frottez-les sur le griffoir. Ensuite, lorsqu'il aura pris l'habitude de l'utiliser, vous pourrez, petit à petit, déplacer le griffoir près de l'endroit où il se repose et au niveau de ses points de passage. Si vous n'avez pas la vocation de l'enseignement, procurez-vous un condo à étages (escaliers et paliers avec cachettes). Ce genre de structure recouverte de tapis est irrésistible pour les chats. Ils y passent la plupart de leur temps. 

 

  LA COUPE RÉGULIÈRE DES GRIFFES DE SON CHAT  

 

Toutes les 2 semaines ou une fois par mois selon les besoins en commençant dès son jeune âge pour l'habituer.  Si vous manipulez tous les jours les pattes, les coussinets et les griffes de votre chat, la taille n'en sera que facilitée. Si vous coupez seulement les pointes des griffes ou la partie blanche en utilisant des ciseaux spéciaux pour chats (non pour chiens trop gros parfois), vous n'avez pas à craindre de blesser votre animal. Mais tout même, soyez attentif à ne pas couper le nerf, la partie rose, vivante, de la griffe.

 

LA SOCIALISATION  DES CHATONS  en les manipulant souvent. Ainsi, ils  ne chercheront pas à griffer et à mordre et se laisseront prendre facilement.

 

LA PROTECTION DES ENDROITS GRIFFÉS

 

À l'aide d'objets piégés : Certaines de ces mesures peuvent paraître drastiques, mais elles ne sont que provisoires.S'il s'agit d'un mur, placer un meuble devant et ne faites surtout pas disparaître pour un certain temps, les repères olfactifs déposés par votre chat. S'il s'agit d'un meuble, placer un objet décoratif ou une plante devant jusqu'à ce que votre chat n'y accorde plus d'intérêt. S'il persiste, recouvrir l'endroit griffé avec un des matériaux suivant qui l'agacera et le découragera : papier d'aluminium,  film alimentaire transparent, papier à sabler, papier à bulles, moustiquaire en plastique ou ruban adhésif côté collant vers l'extérieur. Certains utilisent même des ballons gonflables suspendus sur les rideaux.En vaporisant les endroits griffés avec de la citronnelle ou du vinaigre blanc dilué.

 

LA DIMINUTION DE L'ANXIÉTÉ DE SON CHAT en vaporisant sur les griffades ou en diffusant dans la pièce la plus griffée, des phéromones de synthèse (en vente dans les cliniques vétérinaires).

 

LA CORRECTION INDIRECTEMENT DE SON CHAT

 

Il est très important de ne jamais punir votre chat de façon trop directe. Cette attitude augmente son anxiété et par surcroît, ses griffades. Il faut plutôt : Détourner son attention dès qu'il s'en prend à vos meubles en jetant près de lui un petit objet ou en lui vaporisant de l'eau. Il ne doit pas savoir que vous êtes l'investigateur de cette mauvaise blague, de sorte qu'il croira que c'est l'objet qu'il griffe qui l'arrose. Après avoir détourné son attention, toujours ramener votre chat près de son griffoir et lui montrer à nouveau comment s'en servir.

 

LES CAPUCHONS EN VINYLE MOU NON-TOXIQUE

 

Produit japonais qui dure entre 4 et 6 semaines dans lequel on introduit la griffe après la taille. L'inconvénient est que votre chat peut mettre un peu de temps à s'adapter aux fausses griffes.

 

LA TÉNECTOMIE

 

C'est une nouvelle méthode de dégriffage qui consiste à sectionner les tendons du muscle fléchisseur, reliant les griffes au reste du bras (les griffes ne peuvent plus se rétracter) n'est pas recommandée par l'Association canadienne des médecins vétérinaires comme solution de remplacement à l’onyxectomie.

 

 

Chez Griffondor

 

Pour les raison mentionné plus haut nous n'acceptons pas de faire dégriffé les chatons au même moment que la stérilisation et nous recommandons tout comme notre vétérinaire d'attendre que le chaton soit âgé de 6 mois. Notre opinion sur le dégriffage va dans le même sens que l'énoncé plus haut.  Chez Griffondor, nous habituons tout nos chatons à faire leur griffes sur un arbre à chats pour ainsi offrir des chatons non destructeur et pour éviter les opérations de dégriffage. 

 

Voici quelques liens intéressant si vous voulez approfondir vos connaissances sur la santé animal.  

Vétérinetveterinet.net

Santé animalsantéanimale.ca

Aniwa : http://www.aniwa.com/fr/chat/xslt.aspx

Aequo animo : http://aequoanimo.com/degriffage.html#5